Skip to main content
    Livraison offerte en point relais dès 50€ -10% avec le code HELLO10 jusqu’au 30/06
    Livraison offerte en point relais dès 50€ -10% avec le code HELLO10 jusqu’au 30/06
    Livraison offerte en point relais dès 50€ -10% avec le code HELLO10 jusqu’au 30/06
    Livraison offerte en point relais dès 50€ -10% avec le code HELLO10 jusqu’au 30/06
    Livraison offerte en point relais dès 50€ -10% avec le code HELLO10 jusqu’au 30/06
    Livraison offerte en point relais dès 50€ -10% avec le code HELLO10 jusqu’au 30/06
    Livraison offerte en point relais dès 50€ -10% avec le code HELLO10 jusqu’au 30/06
    Livraison offerte en point relais dès 50€ -10% avec le code HELLO10 jusqu’au 30/06

Aujourd’hui, plongeons dans l’histoire captivante du nopal, ce cactus qui occupe une place particulière dans la culture mexicaine.

Le Nopal sur le Drapeau Mexicain

Le nopal va bien au-delà d’un simple cactus, il est un emblème au Mexique, arborant fièrement le drapeau national. Son histoire remonte aux civilisations anciennes, les Aztèques et les Mayas, qui ont découvert son potentiel tant pour l’alimentation que pour la santé.

Des Aztèques et des Mayas à nos Assiettes

Récoltant les fruits et les grandes raquettes, les Aztèques et les Mayas ont intégré le nopal dans leur alimentation et leurs traitements médicinaux. Ainsi, le nopal a trouvé sa place dans les habitudes culinaires locales, des salades de nopales aux boissons traditionnelles, et même dans les médecines traditionnelles.

Du Nouveau Monde à l’Ancien Continent

Ramené en Europe par Christophe Colomb lors de son premier voyage, le nopal s’est rapidement adapté aux rivages méditerranéens. Résistant à l’aridité, il a trouvé sa place dans des sols secs et pauvres.

Le Figuier de Barbarie en Méditerranée

Le nopal, également connu sous le nom de figuier de Barbarie, s’est diffusé dans le bassin méditerranéen, devenant un élément caractéristique du paysage, notamment dans les régions PACA et en Corse.

Un Voyageur du Monde

Son voyage ne s’est pas arrêté en Europe. Transporté par les oiseaux, le nopal s’est dispersé dans l’hémisphère sud, en Afrique du Sud, à Madagascar, en Australie et bien d’autres endroits.

Un Conquérant Adaptatif

Le nopal nécessite un climat chaud, une exposition ensoleillée, et un sol bien drainé. Un véritable voyageur qui a su conquérir le monde, contribuant à sa manière à la diversité des paysages.

Voilà pour cette plongée dans l’histoire du nopal. N’oubliez pas de partager vos expériences dans les commentaires.

Avez-vous déjà goûté des plats à base de nopal ou l’utilisez-vous autrement ?

×